[Interview] Olivier Zeller : « C’est notre façon de travailler d’être innovants »

Publié le

Acteurs & Interviews

Olivier Zeller est le Président de KMØ. Il est aussi gérant d’une agence Web et e-Marketing, implantée à KMØ : Première Place. Au travers de ces quelques questions/réponses, il passe forcément d’une casquette à l’autre… tout naturellement. 😉 Bonne lecture ! 

olivier zeller

Olivier Zeller, Président de KMØ

Bonjour Olivier, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je fais partie de l’équipe des 5 associés du projet depuis ses débuts, et j’ai le titre de Président de KMØ. En 2014, c’était l’époque du lancement de la French Tech, et le projet KMØ s’inscrivait dans cette dynamique. L’association e-nov Campus que nous avions créée en 2011 donnait la possibilité à des jeunes entrepreneurs de tester leur projet pendant 1 an. Je faisais alors bénévolement du coaching sur la gestion d’entreprise, etc. Par la suite, certains porteurs de projets ont émis le besoin d’être accompagnés pour aller plus loin : d’où l’idée de créer une véritable cité numérique !

Je suis informaticien de formation. J’ai exercé en tant qu’indépendant à partir de 1998, fondé l’entreprise Première Place en 2006, en m’orientant alors dans le référencement web, et j’ai enseigné pendant 7 ans le e-Marketing à l’IUT de Mulhouse en tant que professeur associé.

Première Place a emménagé à KMØ dès son ouverture, racontez-nous !

En fait, ce n’était pas forcément prévu au départ, mais mon équipe a été emballée par les lieux lorsque nous avons visité le chantier. Nous avons eu plusieurs mois pour préparer notre déménagement. Nous avons choisi un grand bureau de 300 m2 pour pouvoir facilement s’agrandir. Il y a peu d’agences aussi grandes que la nôtre dans la région. Cela avait donc du sens de s’implanter dans un écosystème plein de potentiel, et se rapprocher du centre-ville et de la gare.

equipe premiere place olivier zeller

Une partie de l’équipe, le jour de l’installation des bureaux à KMØ – © Mehdi Boswingel

Qu’est-ce que KMØ vous a apporté jusqu’à présent ?

Nous constatons après plus d’un an à KMØ que l’open space apporte beaucoup d’avantages. L’information circule beaucoup plus !

Notre présence a KMØ a favorisé notre participation à des projets importants, je pense notamment à l’offre que nous avons faite en collaboration avec Nartex (nos voisins de bureau) pour du développement d’applications dans l’animation de clubs sportifs professionnels. D’autre part, nous avons été sollicités par des communes de l’agglomération mulhousienne. Le Pantographe a été un beau projet de communication globale, au moment où nous lancions notre pôle Communication (en plus des pôles e-Marketing, Web et Vidéo).

KMØ favorise les interactions, que ce soit entre habitants (entreprises du numérique et de l’industrie), ou avec les étudiants. Nous avions une étudiante du Cnam en alternance qui a été embauchée cette année. Et nous pourrons continuer à œuvrer dans la formation en formant des apprentis d’Epitech ou des étudiants issus d’autres formations dispensées à KMØ.

La formation semble importante pour vous ?

Oui, la grande majorité de mes collaborateurs ont été apprentis avant d’être embauchés (en particulier de la Licence Professionnelle Référenceur & Rédacteur Web, aujourd’hui e-Mat, du département MMI de l’IUT de Mulhouse). J’ai participé à la création de cette licence unique en France, et enseigné pendant 7 ans comme professeur associé (cours de moteurs de recherche, audit de site, analyse de référencement, suivi de projets tuteurés, etc.).

En ce moment, nous formons un jeune e-marketeur « sur le tas », qui a une expérience commerciale mais pas de formation dans les métiers du web. C’est très intéressant de faire confiance au potentiel et à la personnalité des jeunes que je recrute. De même, mes collaborateurs peuvent évoluer, changer de poste au cours de leur carrière, car ils développent de nouvelles affinités. Notre chef de projet web était chargée de référencement à ses débuts, et notre motion designer a d’abord été recruté comme intégrateur ! Je crois beaucoup à la formation continue et à la motivation personnelle.

Avez-vous participé aux nombreux événements organisés à KMØ ?

Oui, cela fait aussi partie des interactions que nous avons le privilège d’avoir, étant situés au coeur de l’action ! KMØ est devenu un centre d’attractivité pour les conférences. En 2019, nous avons vraiment senti que c’était devenu « the place to be ».

Il y a eu des conférences très variées, des hackatons importants (sur tout un week-end avec couchage sur place, etc.), le lancement du Sud Rhin Business Club, une réunion importante liée au projet de l’école de drone, la visite d’Eric Lombard, et de nombreuses autres manifestations… Je n’hésite pas à y participer : chaque événement permet de consolider les liens et d’élargir son réseau.

Nous avons également organisé notre 2ème salon e-Marketing à KMØ, et le 3ème aurait dû avoir lieu pendant le confinement. Ce n’est que partie remise !

olivier zeller

Olivier Zeller © Mehdi Boswingel

Qu’est-ce qui va changer après la crise ?

  • Je pense que la pratique du travail à distance va s’accélérer. Nous avions déjà la possibilité, chez Première Place, de travailler à domicile un jour par semaine. Pendant le confinement, toute l’équipe était en télétravail. Depuis le 11 mai nous revenons progressivement, en nombre limité, à l’agence. A mon avis le mix des deux est bien ! Le travail à distance appauvrit quand même la relation : il y a beaucoup de choses liées à la communication non verbale qu’on ne voit pas. J’ai mentionné plus haut les avantages de l’open space. Mes collaborateurs apprécient pouvoir alterner travail à la maison, entre autres pour limiter les déplacements, et travail à l’agence pour voir les collègues et pouvoir mieux avancer sur certains points.
  • La vente en ligne devient incontournable. +30% d’achats en ligne en 2 mois de confinement, et +130% en 1 an pour Shopify. En tant qu’agence web, nous sommes sur le coup !
  • Les grands enjeux pour la planète seront mieux pris en compte. On voit que tout est imbriqué. A quelle vitesse tous les pays ont été touchés ! Je voudrais souligner que Mulhouse a été héroïque avec sa gestion des malades à l’hôpital, la mise à disposition de l’armée, etc.

Comment faites-vous pour innover ?

Je travaille dans un domaine où l’on innove sans arrêt, cela fait partie du métier… Sinon, on disparaît ! Et c’est ce qu’on aime. Dès les débuts de l’informatique, on guettait toujours les nouveautés, matériels et logiciels. Et aujourd’hui dans le web, on exploite toutes les possibilités. Tout ce qu’on peut faire sur les sites web est impressionnant en terme d’animations, etc. Nous innovons aussi sans cesse pour améliorer notre organisation du travail. Première Place a eu une croissance rapide, nous étions obligés d’être souples.

C’est notre façon de travailler d’être flexibles et innovants. Nous accompagnons le client petit à petit, selon ses besoins. C’est important d’installer d’abord la confiance. Et même lorsque nous commençons par des petits projets, nous avons une forte capacité à fidéliser nos clients en montant en gamme.

Le mot de la fin ?

KMØ est reconnu comme un acteur incontournable dans l’évolution du numérique en Alsace, Grand Est, Pays de Bade et Suisse. Je suis fier d’en faire partie, à la fois en tant que Président, et en tant que gérant d’une entreprise très vivante, bien intégrée à l’écosystème.