5 questions à Patrick Rein, initiateur du Club Des Locomotives

Publié le

Acteurs

Président de la société Activis créée à Mulhouse en 2000, Patrick Rein fait partie des initiateurs de l’écosystème KMØ. Il croit à ce concept unique et il nous explique pourquoi.

patrick rein km0

Bonjour Patrick. Vous faites partie du noyau qui a initié le projet KMØ, comment cela s’est passé ?

Nous avons lancé e-nov Campus avec Michel Lévy, Gérald Cohen et Olivier Zeller, pour aider les jeunes à créer leur activité et à développer leur potentiel dans le numérique. Cela a bien fonctionné pendant 2 ans, puis les e-noveurs ont exprimé le besoin de bénéficier d’un réseau, et concrètement d’un lieu où ils pourraient côtoyer les nouveaux et les anciens, pour ne pas que se termine brusquement le programme d’incubation.

J’ai proposé les locaux de la SACM, inoccupés depuis quelques années. Nous avons décidé de les visiter ! Tout est parti de là.

Petit à petit, KMØ a changé de dimension. Aujourd’hui c’est l’un des plus gros projets de ce type en France, avec Station F (Paris) et The camp (Aix-en-Provence).

Quel est votre rôle dans KMØ ?

Je m’occupe surtout des relations avec l’extérieur et je participe à la diffusion de l’information. J’ai un rôle de « défrichage » auprès des industriels (via le Club Des Locomotives), et une mission d’« évangélisation », si l’on peut dire.

Justement, le Club Des Locomotives est directement rattaché à l’écosystème : pouvez-vous nous en dire plus ?

Les écosystèmes existants ailleurs dans le monde sont basés sur la création d’offres, mais nous, nous axons tout sur la transformation digitale de l’industrie en partant de la détection de leurs besoins. Puis, nous mettons en relation les industries avec des ressources tels que des entreprises, starts up, étudiants, centres de recherche…

Les membres du club sont des dirigeants de grandes entreprises industrielles. Les échanges qui ont eu lieu lors des rencontres ont notamment permis de définir précisément et concrètement l’aménagement des espaces dans le futur bâtiment de KMØ. Les idées qui se concrétisent à KMØ prennent naissance auprès des industriels, via ce Club Des Locomotives.

En savoir plus sur le Club Des Locomotives.

patrick rein km0

Avez-vous des ambitions définies pour le moyen / long terme avec KMØ ?

KMØ est doublement vertueux. Premièrement il va accompagner les entreprises industrielles dans leur transformation digitale. Deuxièmement il va apporter des clients aux entreprises et start up. C’est la base et l’ADN de KMØ : aider à la transformation digitale, et travailler sur la demande.

Bien sûr, l’emplacement stratégique de KMØ nous permet de rêver à un rayonnement international de l’écosystème. Au cœur de l’agglomération alsacienne et de l’Europe, le positionnement de KMØ est bien choisi.

Et personnellement, qu’est-ce qui vous plait dans l’écosystème KMØ ?

J’aime créer des choses nouvelles, disruptives.
J’aime l’enracinement du projet dans l’histoire du territoire de Mulhouse, l’idée de réutiliser des bâtiments qui ont eu une histoire, et qui sont beaux !

Merci Patrick ! Découvrez prochainement l’interview d’un autre acteur de KMØ.