La volonté de créer un pôle numérique en Alsace donne naissance au KMØ. Différents acteurs du territoire se sont rassemblés pour développer l’économie numérique de la région.

Se rassembler est essentiel aujourd’hui pour pouvoir exprimer son génie et se faire entendre. L’écosystème KMØ représente une véritable opportunité pour développer les projets, les startups et les entreprises.

Pourquoi KMØ ?

Le Kilomètre Zéro est le point particulier de la ville de Mulhouse à partir duquel est comptée la distance ferroviaire. La SACM est au cœur de la première ligne ferroviaire internationale d’Europe, lancée par le pionnier mulhousien Nicolas Koechlin entre Strasbourg et Bâle en 1841.

Une ligne entre Mulhouse et Thann fut préalablement inaugurée et servit de premier essai le 1er septembre 1839. Le départ de cette ligne se situe dans les locaux du bâtiment SACM, rebaptisé KMØ (kilomètre zéro) en 2014.

plaque kilometre 0

Histoire du kilomètre Ø

Les Mulhousiens se souviennent de la gloire de la modernité et de l’industrie, avec l’évolution des machines de l’époque : métiers à tisser, moteurs à gaz, moteurs diesel. La SACM était un symbole d’innovation, de collaboration et d’échanges : ces bâtiments sont donc le lieu idéal pour créer un quartier numérique fort.

Depuis 2000, le territoire du Sud Alsace enregistre un fort développement du secteur numérique avec la création de nombreuses entreprises locales (à envergure internationale pour certaines). D’autre part, le territoire propose de nombreuses formations dans le numérique, notamment e-nov Campus ou la licence professionnelle Référenceur et Rédacteur Web. C’est donc tout naturellement que le KMØ naît à Mulhouse, à l’instar du Pôle Rhénatic réunissant une centaine d’entreprises alsaciennes du numérique.

KMØ est implanté sur une grande friche industrielle, au sein du bâtiment 23. Celui-ci se situe dans la bande la plus occidentale du complexe, bordé à l’extérieur (à l’ouest) par la ligne de chemin de fer Mulhouse – Strasbourg. C’était l’atelier de montage des métiers de filature, édifié en 1896 par les entrepreneurs Gustave Roos (maçonnerie) et Auguste Haensler (charpente et serrurerie).

batiment 23 km0

Trait d’union entre le passé et le futur, ce bâtiment a pour vocation à devenir le centre de l’innovation, du numérique et des technologies. Les anciens ateliers de production sont réhabilités en souvenir des pionniers de l’industrialisation de Mulhouse.

Un lieu stratégique

KMØ possède un emplacement stratégique grâce à sa situation géographique exceptionnelle, proche des frontières et très facilement accessible à Mulhouse. Il est très facile de se rendre au KMØ, à pied, en train, en vélo, en bus, en tram, et même en avion depuis l’EuroAirport !

Cet emplacement permet au KMØ de s’inscrire dans une dynamique écologique et numérique responsable : quel que soit le lieu de résidence des salariés ou des visiteurs, il sera facile de s’y rendre via des moyens moins polluants.

KMØ est ainsi implanté près de l’Université de Haute Alsace, de la gare de Mulhouse, à 3h des Champs-Élysées ou à 2h50 de Lyon.

km0 mulhouse

KMØ n’est pas destiné à se limiter à l’Alsace ou même la France : au contraire, c’est un lieu imaginé pour dépasser les frontières. Des partenariats sont en cours de construction avec les pays voisins (Allemagne et Suisse), pour les formations et les collaborations entre les entreprises des 3 pays. Les startups étrangères pourront s’implanter au KMØ : des KM1, 2, 3… pourront même être créés à l’étranger : à Bâle, puis à Fribourg…

Une architecture de briques chargée d’histoire

Le lieu possède un très grand potentiel pour son architecture également : un bâtiment « tout-briques », mi-cathédrale, mi-château composé de 3 nefs.

batiment km0 nefs

Il est important de ne pas dénaturer le lieu. Spacieux, il permet d’accueillir autant la machine que l’homme. Entouré de verdure, ce lieu de réflexion se situe dans un cadre agréable très attractif. KMØ est une ambition à la hauteur des locaux et de leur histoire.